Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 décembre 2011

Le 26 décembre 2009, vers 7h12, le conducteur de la rame n°15 du tramway de Clermont-Ferrand constate de la fumée à l’intérieur de l’un de ses modules. Il la rapatrie sur une voie de garage du terminus « La Pardieu Gare » de la ligne. Quelques minutes après, cette rame s’embrase. L’incendie dure une trentaine de minutes.
L’incendie n’a fait aucun blessé. La rame est entièrement détruite. Les dégâts causés à l’infrastructure sont mineurs.

La cause directe de l’accident est le blocage d’un frein dû à une corrosion généralisée de son système d’actionnement des plaquettes, dont ni la conception ni la fabrication ne permettaient d’assurer l’étanchéité.
La chaleur rayonnée par l’échauffement de ce frein en position serrée a entrainé la pyrolyse du garde-boue et du soufflet d’inter-circulation situés à sa proximité immédiate. Les gaz de pyrolyse se sont ensuite enflammés et l’incendie s’est propagé à l’ensemble de la rame.

L’éclosion des flammes dans l’espace voyageurs a été favorisée par la faible distance et l’absence de pare-feu efficace entre le système de freinage et le soufflet d’inter-circulation.
La propagation de l’incendie au reste de la rame a été facilitée par la présence de matériaux n’offrant pas un niveau de protection contre les incendies équivalent à celui de la norme NF F 16-101 relative au comportement au feu des matériels roulants ferroviaires.

L’analyse de l’accident conduit le BEA-TT à émettre six recommandations sur les quatre thèmes suivants :
- la conception des freins mécaniques de la rame ;
- l’isolation entre l’espace voyageurs et le système de freinage mécanique ;
- le comportement au feu des matériaux de la rame ;
- l’organisation du retour d’expérience.

Par ailleurs, le BEA-TT encourage les industriels à développer et à utiliser pour les soufflets d’inter-circulation des matériaux offrant une réaction au feu et un indice de fumées plus performants que ceux des dispositifs actuels de ce type.


Télécharger :