Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 décembre 2013

Le 14 avril 2012, vers 19h50, à Marseille, au droit du carrefour entre la bretelle de sortie ouest du chemin du littoral et la voie d’accès à l’entrée n° 4 du port maritime, un autobus de transport urbain de la Régie des Transports de Marseille qui circulait sur cette bretelle en direction du terminus « Bougainville » heurte une voiture provenant de sa gauche et se dirigeant vers l’entrée du port. Il chute, ensuite, sur un embranchement ferroviaire situé en contrebas de sa voie de circulation, dans l’enceinte portuaire.
Cet accident a occasionné des blessures légères à huit personnes : le conducteur et les six passagers de l’autobus ainsi que la conductrice de la voiture impliquée.

La cause directe de l’accident est le non-respect du régime de priorité à droite par la conductrice de la voiture particulière, qui n’a vraisemblablement pas abordé le carrefour concerné avec toute l’attention nécessaire.
L’absence de tout ralentissement de l’autobus à l’approche de cette intersection, le coup de volant que son conducteur a donné au moment où il a heurté la voiture précitée, ainsi que l’actionnement tardif de ses freins sont autant de facteurs qui ont contribué à aggraver la collision entre ces deux véhicules, en favorisant le basculement de l’autobus sur la voie ferrée du port maritime de Marseille située 10 mètres en contrebas de la chaussée routière.
Par ailleurs, le régime de priorité du carrefour considéré qui associe un « STOP » à la sortie du port maritime et une priorité à droite au débouché de la route qu’empruntait l’automobile accidentée n’est pas optimal et tend à inciter les véhicules provenant du chemin du littoral à ne pas ralentir alors que leur protection n’est, pour autant, pas suffisante.

Ainsi, au vu de ces éléments, le BEA-TT recommande à la communauté urbaine Marseille Provence Métropole et à ville de Marseille de revoir l’aménagement et le régime de priorité du carrefour situé face à l’entrée n° 4 du port maritime, afin d’en améliorer la sécurité.
De plus, sans formuler de recommandation formelle, le BEA-TT engage la Régie des Transports de Marseille à poursuivre les actions de formation qu’elle dispense à ses conducteurs ainsi que l’évaluation régulière de leurs pratiques de conduite, en s’attachant à accompagner en priorité ceux qui sont le plus impliqués dans des incidents ou des accidents de la circulation.


Télécharger :