Résumé du rapport final

Le 12 mars 2007 à 17h55, un autocar de transport scolaire circulant sur une voie communale, rue du Clos de la Chasse à Angliers (Vienne) avec à bord 8 élèves plus le conducteur, a heurté au croisement avec la RD 52 un camion benne non chargé. Cet accident a provoqué la mort d’un élève, deux blessés graves (le conducteur et une élève) et 6 blessés légers.

La cause première de cet accident est le non respect par l’autocar de la priorité au carrefour signalé par un panneau « Cédez le passage ».
Ce refus de priorité a résulté du fait que le conducteur de l’autocar n’a pas vu le poids lourd arrivant sur la voie transverse, en raison de la conjugaison de certains éléments de son environnement à cet instant : soleil rasant, angle mort sur la droite de l’autocar et position de la victime adossée au tableau de bord masquant une partie de la scène routière.
Par ailleurs, le comportement des élèves à l’intérieur de l’autocar (disputes, déplacements) a constitué un facteur défavorable à la maîtrise de la conduite ; l’absence de ceinture a également pu influencer la gravité des conséquences de l’accident.

Les quatre recommandations formulées visent à instituer un mode de gestion des marchés de transports scolaires qui permettent de programmer la disparition progressive des autocars non équipés de ceintures et de gérer ceux restant encore en service en optimisant leur sécurité. Elles préconisent également que soit mise en oeuvre, par les Autorités Organisatrices de Transport, une gestion de ces services visant à mieux impliquer les parents dans le suivi du comportement de leurs enfants dans ces transports.

Partager la page